viernes, julio 20, 2007

Au bord de la mer





Assise,
Au bord de la mer
Je contemple ma vie
Elle récite les paroles
Qui composent mon silence

Ma robe fleurie se nourrit de l’automne
Qui transforme l’été de mon existence.
Et la mer,
Elle multiplie les vagues
Qui viennent mourir à mes pieds.

Assise, au bord de ma vie
Mon regard transforme le temps
Et se perd dans le tien.

2 comentarios:

Mari Carmen dijo...

Quelle merveille, Carmen! Il très très joli, ton poème. Et la peinture, le tableau, aussi. Superbe!

Un bisou :)

carmen dijo...

Merci beaucoup...c'est charmant de ta part.
Une bise.